…stants dans vos relances, oui c’est le mot: constant !! 😀😀

Selon une étude récente menée par HubSpot, 40% des commerciaux abandonnent après la première relance.

Pourtant, 80% des ventes sont conclues entre la 4ème et la 11ème relance !!

Grave erreur donc que d’avoir amorcé la relation commerciale avec un prospect, puis d’attendre son rappel…. en n’y pensant plus… ou en croisant les doigts… pour que la vente se fasse.

 

Relance… si seulement j’avais relancé…

Erreur aux multiples raisons:

l’ignorance d’un process de vente… tout commercial ou gérant de société n’a pas derrière lui 20 années de vente méthodique! Et s’il sait éventuellement la nécessité de relancer, en connait il la fréquence et la méthode??

la peur de déranger. Toutes les personnes devant/souhaitant vendre ne sont pas forcément des commerciaux à l’aise avec eux même et avec les autres. Beaucoup de techniciens hors pair, d’artisans fabuleux, de comptables passionnés… sont compétents dans leur métier mais pas dans la relation commerciale, et au contraire, nourrissent le syndrome du non dérangement…

la face cachée de la data. La data est indispensable, capitale, primordiale dans la gestion de la relation client. Attirer plus de monde, prospecter digitalement, socialseller, envoyer du contenu pour enrichir vos bases de données client sont des stratégies obligatoires d’échanges avec vos prospects et clients!

MAIS elle rend fainéant beaucoup de commerciaux qui se cachent derrière elle pour ne pas ou plutôt ne plus relancer (pourquoi appeler… J’ai une stratégie pour piloter mes prospects en mode automatique… 😎😎bien sûr)

épuisement à la relance: trop de raccrochage au nez, trop de prospection vécue comme un sacerdoce, trop peu de résultats , trop… pas assez… et le découragement s’installe ( mais votre méthode de relance était elle la bonne? )

Bref les raisons sont multiples.

 

Heureusement (comme disait F.Indus) les solutions existent et la principale est LA CONSTANCE:

constance dans vos envois: vos rdv téléphoniques comme physiques, vos parutions blogs, linkedin, facebook, twitter… vos envois de catalogues, livres blancs, propositions commerciales et consorts doivent être reguliers !

Un appel? Un envoi. Un rdv clientèle? Un envoi. Une actualité? Un envoi.

constance dans vos relances: il faut statistiquement 5 a 8 relances téléphone pour joindre votre bon interlocuteur, et 3 a 5 relances pour le recontacter suite à l’envoi de votre proposition commerciale. Non les gens ne vous fuient pas forcément…. ils sont simplement comme vous, c’est à dire débordés et gérant mille priorités. C’est donc bien à vous de les relancer !

constance dans vos certitudes: si votre service ou produit est vraiment génial mais que vous ne le vendez pas, restez sûr de ses atouts, de vos convictions, et lucides sur vos axes de progrès pour en parler et toucher votre cible !

constance dans votre progression: d’où cette obligation de perpétuelle remise en cause! Apprenez chaque jour à faire +, à faire mieux, à progresser sur votre façon de vendre, de communiquer, de convaincre… mettez vous chaque jour en situation d’inconfort sur tel ou tel sujet… pour chaque jour devenir plus performant que la veille.

Entre les formations, les moocs, les articles, les blogs, les tutos, l’acquisition d’expérience, les videos… votre champs d’expertise peut s’exponentialiser chaque minute!!

Vouloir progresser vous appartient !!

Pour trouver vos prochains clients… j’avais raison: soyez plus constants ! 🤙🏻🤙🏻

Christophe MAGNE РEntrąneur en performances commerciales

www.christophemagnecommercial.fr

%d blogueurs aiment cette page :