Entretien d’embauche, entretien de vente : même combat ?

Envoyer sa candidature par mail de façon systématique, en copiant-collant sa lettre de motivation impersonnelle, puis attendre un retour inespéré d’un hypothétique employeur daignant vous rappeler parmi les milliers que vous avez contacté sans affect ni réel intérêt pour son produit, ses valeurs, ses services et son historique…

Arriver ensuite à l’entretien d’embauche sans préparation, sans avoir révisé, ni même réellement compris le cœur de l’activité de votre interlocuteur et ses attentes…

Puis se lamenter de ne pas être embauché, de ne pas avoir de réponse positive, ou réponse tout court malgré « tous vos efforts déployés »…

A bien y réfléchir, cette attitude, malgré tout trop fréquemment rencontrée auprès de bons nombres de candidats à l’embauche fait fortement penser à la mauvaise attitude du mauvais commercial qui, sans effort ni envie, se lamente en fin de trimestre de la non atteinte de ses objectifs, résultant forcément de prospects peu enclins à signer en ces temps économiquement moroses…

Wake up candidat, l’embauche comme la vente ne se fait pas sans envie, sans effort, sans audace ni technique, sans relance ni enthousiasme !!

1/ Que sais-je de mon futur employeur/prospect ? pourquoi suis-je persuadé d’être celui qu’il lui faut ?

2/ Comment l’ai-je abordé ? que lui ai-je déjà démontré au premier contact pour qu’il se souvienne de moi et qu’il ait envie de collaborer avec moi ?

3/ Comment ai-je organisé mon plan de relance, de tournée, que l’on parle employeur ou futur client ?

4/ N’ayant rien lâché, en étant intimement persuadé que de toute façon je n’ai viscéralement pas le choix que de provoquer notre rencontre, comment vais-je marquer des points stratégiques au moment de notre 1er entretien ?

5/ Enfin, bien préparé, sûr de moi et de mes capacités à lui apporter une solution qu’il cherchait à obtenir sans même forcément le savoir, que vais-je faire pour obtenir son aval, que l’on parle embauche ou relation commerciale ?

C’est avec toutes les réponses à ces questions, et toute votre énergie alliée à vos compétences techniques que vous saurez vraiment vous démarquer de la concurrence ; que cette dernière soit la légion de prétendant au poste que vous convoitez, ou les entreprises proposant d’autres alternatives à l’offre commerciale que vous représentez !

Bon entretien d’embauche / bon entretien de vente, les 2 sont similaires.

Christophe MAGNE

Responsable commercial RENNES

Commercial Academy

%d blogueurs aiment cette page :